Offre de thèse à l’université de Lille

Le sujet ci-dessous est susceptible d’être financé à l’automne 2020. Les candidats intéressés peuvent contacter les encadrants.

Université de rattachement : Université de Lille (Sciences de la Terre)

Ecole doctorale : ED 104 SMRE

Titre : Enfouissement de matière organique dans les sédiments du bassin de Guaymas : estimation des rôles respectifs de la sulfuration et de la méthanogenèse

Résumé : La sulfuration naturelle dans les sédiments marins est un processus efficace conduisant à la préservation de grandes quantités de carbone organique sur des échelles de temps géologiques. Bien que décrite depuis plusieurs décennies, ses modalités et sa cinétique restent mal connues. Pour cette raison, la sulfuration naturelle n’est pas prise en compte dans les modélisations du cycle du carbone.

Cette thèse visera à la caractérisation de la matière organique (MO) et de son évolution le long d’une série sédimentaire prélevée dans le bassin de Guaymas (Mexique) à l’automne 2019 au cours de l’expédition IODP 385. Les sédiments du bassin de Guaymas sont déposés dans un contexte propice à la sulfuration naturelle et sont riches en méthane, dont la présence pourrait être un promoteur de la sulfuration. Cette série sédimentaire couvrant approximativement 400 ka constitue un objet de choix pour étudier les modalités et la cinétique du processus de sulfuration ainsi que le potentiel rôle du méthane.

Les travaux consisteront principalement en une étude géochimique (géochimie moléculaire des fractions soluble et insoluble, spectroscopie infrarouge et RMN, géochimie isotopique) de la MO le long de cette série sédimentaire afin de quantifier et caractériser cette matière organique et son évolution au cours de l’enfouissement. Les résultats obtenus seront confrontés aux analyses efectuées au cours de l’expédition 385 (chimie des eaux porales, concentration en méthane) et aux résultats obtenus par d’autres membres de l’expédition (spéciation du soufre et du fer, stratigraphie, sédimentologie, microbiologie, …), afin de dresser un bilan complet des processus impliqués dans la préservation de la MO.

L’objectif principal de cette thèse est de mieux caractériser le processus de sulfuration naturelle, en particulier sa cinétique et son efficacité, afin que ce processus soit pris en compte dans les modèles numériques. Cependant, ces résultats contibueront également à la part géologique de l’étude du cycle du carbone dans le bassin de Guaymas, le cadre du projet international “IODP 385”.

Mots clés : matière organique, sulfuration naturelle, kérogène, analyse moléculaire, sédiments marins, diagenèse, IODP

Contexte de travail : Le doctorat sera principalement mené sur la campus Cité Scientifique de l’université de Lille, au sein du Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences (LOG). Outre le département des sciences de la Terre, le doctorant aura des interactions avec d’autres structures de l’université de Lille, en particuier le département de chimie. Le doctorant sera également amené à visiter d’autres laboratoires, en particulier l’UMR METIS (Campus Jussieu) pour réaliser certaines analyses. Enfin, le doctorant sera mené à avoir des interactions avec les autres membres, français et internationaux, de l’expédition IODP 385.

Diplôme requis et qualités:

  • Diplôme de master ou équivalent en sciences de la terre/géologie/géochimie ou en chimie analytique/chimie des matériaux.
  • Les candidat(e)s devront démontrer leur intérêt pour la recherche scientifique, en particulier dans le cadre de travaux en laboratoire.
  •  Langue : le français n’est pas requis (les étudiants étrangers suivront des cours de français). Le niveau en anglais doit permettre la compréhension et l’écriture de documents scientifiques de qualité professionnelle, ainsi que la présentation des travaux à l’oral dans le cadre des collaborations et de congrès scientifique internationaux.

Candidature : Envoyez votre CV détaillé, une lettre de motivation, vos notes de master et les noms de deux référents à Armelle Riboulleau (armelle.riboulleau[a]univ-lille.fr).

En parallèle vous devez remplir le dossier de candidature de l’école doctorale disponible en suivant le lien suivant :

http://edsmre.univ-lille1.fr/fileadmin/documents/contrat_doctoraux/FRA_Dossier_Candid_These_2020_2021_.docx

Date limite de candidature : 25 mai 2020

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu