Extension de la date de dépôt des résumés au 8 juin

Dans le cadre du 15e congrès Français de Sédimentologie (http://asf2015.sciencesconf.org) qui aura lieu du 13 au 15 octobre 2015 à Chambéry, nous organisons une session intitulée :  » Les biomarqueurs moléculaires en Sciences de la Terre : de la cellule au paysage, de l’Archéen à l’Anthropocène « .

Nous vous invitons à réserver ces dates dans vos agendas, et à diffuser le plus largement possible cette annonce autour de vous.

Résumé
Certains constituants moléculaires de la matière organique (MO) possèdent une spécificité et une stabilité leur permettant d’être utilisés comme
biomarqueurs dans les archives environnementales (de l’Actuel au Précambrien). L’analyse de ces biomarqueurs et de leurs produits de transformation
(fossiles moléculaires) dans diverses matrices (organismes vivants, eau, sédiments, sols, pétrole, etc.) permet de définir leur origine, les
conditions environnementales/climatiques/sociétales dans lesquelles ils ont été produits, éventuellement transformés et archivés, et leurs modes de
transfert dans les écosystèmes modernes et anciens.
Cette session s’intéressera aux avancées récentes faites sur l’utilisation des biomarqueurs moléculaires (identification, distribution et composition
isotopique 13C, 14C, D/H, etc.) pour, notamment, étudier le fonctionnement d’écosystèmes actuels ou anciens (cycles et processus biogéochimiques,
évolution des communautés biologiques, variations climatiques, impacts des activités anthropiques, etc.).

_Mots-clés_ : biomarqueurs moléculaires, proxys environnementaux, processus biogéochimiques, polluants organiques, écosystèmes actuels et anciens,
paléoclimats.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *