Chers collègues,

geoff-articleLe Professeur Geoffrey Eglinton, membre de de l’école de chimie de l’Université de Bristol de 1968 à 1993, Professeur émérite et Chercheur sénior en Sciences de la Terre nous a quittés le vendredi 11 mars à l’âge de 88 ans.

Récipiendaire de la Médaille Royale en 1997 pour sa contribution à notre compréhension du devenir des molécules organiques depuis leur synthèse dans les organismes vivants jusqu’aux objets géologiques (sols, sédiments, roches, pétroles), il a ensuite reçu la Médaille Wollaston en 2004 et le prix Dan David en 2008 pour ses travaux sur les fossiles moléculaires.

Geoff est considéré par beaucoup comme l’un des pères fondateurs de la Géochimie Organique, l’un de ses pionniers. Phytochimiste de formation, il a élargi ses centres d’intérêt aux biomarqueurs moléculaires qui permettent de décrypter l’histoire de la Terre, créant des passerelles originales entre de multiples disciplines.

Geoff a créé, avec J.R. Maxwell, l’Organic Geochemistry Unit (OGU), l’un des laboratoires leader de notre discipline depuis de nombreuses années. Parmi ses travaux les plus remarquables, après avoir  étudié la composition des cires cuticulaires de plantes des îles Canaries (dans l’esprit des travaux de Darwin), il a été responsable pour l’équipe de Bristol de l’analyse des échantillons lunaires ramenés par la mission Apollo en 1969 pour identifier des traces organiques de vie passée ou actuelle.

Echoes_of_Life_What_Fossil_Molecules_Reveal_about_Earth_HistoryGeoff était également un grand vulgarisateur et a défendu notre discipline à travers des ouvrages de référence tels que « Echoes of Life », publié en 2009 ou dans l’article « Immortal molecules » publié lorsqu’il a reçu la médaille Wollaston (2004).

Conférencec de Geoffrey Eglinton molécules fossilesGeoff nous a fait l’amitié de participer à la première réunion des géochimistes organiciens francophones (2012) lors de laquelle il a partagé les évènements majeurs de sa longue carrière (Seeking molecules : A retrospective). Chacun, et notamment les plus jeunes, ont pu apprécier sa disponibilité et la passion qui l’animait.

Conférence du Pr. Geoffrey Eglinton au Muséum d'Orléans

Conférence du Pr. Geoffrey Eglinton au Muséum d’Orléans en 2012

Geoff était l’un des géants qui ont inspiré chacun dans notre discipline. Il laisse aux géochimistes organiciens un héritage conséquent qu’il nous revient de faire fructifier.

La communauté des géochimistes organiciens francophones, les FROGs, s’associe à la peine de la famille de Geoff et, en particulier, à celle de Tim qui est collaborateur ou ami de certains, ainsi qu’à celle de ses collègues et proches.

Voici la vidéo qui a été présentée en son absence lors du 26ème IMOG à Tenerife : « An island origin – Leaf wax alkanes of Tenerife in 1960. »

Eglinton, G. and Pancost, R. (2004) Immortal molecules (Wollaston Address). Geoscientist 14, 4-16.
Gaines, S.M.,  Eglinton, G. and  Rullkoetter, J (2009) Echoes of Life: What Fossil Molecules Reveal about Earth History. Oxford University Press, Inc. 355pp

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *