Apport des tétraethers méthylés à la paléoclimatologie…

Apport des tétraethers méthylés à la paléoclimatologie : exemple de reconstitution des températures en Europe Centrale au cours des 40000 dernières années

Lise Sanchi, Guillemette Ménot, Edouard Bard
CEREGE, UMR7330, Aix-Marseille Univ., CNRS, IRD, Collège de France, Europole de l’Arbois, BP 80, 13545 Aix-en-Provence Cedex 04, France

Résumé :

Le MBT/CBT est un indice basé sur la distribution relative de tétraethers méthylés que l’on trouve dans de nombreux milieux terrestres ainsi que dans les sédiments lacustres et marins. Ce récent indice est un outil prometteur pour la reconstitution des températures atmosphériques passées.
Son application a été validée à travers des études sur des sols actuels et dans des sédiments d’estuaires, cependant il existe aujourd’hui peu de reconstitutions de paléotempératures basées sur de longs enregistrements à haute résolution.
Je présenterai lors de la réunion un enregistrement des variations de tétraethers méthylés, à haute résolution, issu d’une carotte sédimentaire du nord ouest de la Mer Noire. Les calibrations de l’indice MBT/CBT sur les sols actuels ainsi que de récentes calibrations basées sur l’abondance des différents tétraethers dans les sédiments lacustres ont été appliquées à cet enregistrement afin de reconstituer les variations de température du dernier pléni- et tardi-glaciaire (de 40000 à 10000 ans environ) dans le bassin versant de la Mer Noire. Malgré les incertitudes en terme de températures absolues, les variations relatives du signal apportent des informations sur les changements climatiques à l’échelle millénaire sur la fin de la dernière période glaciaire. Notre enregistrement présente notamment certains évènements froids en accord avec d’autres enregistrements de l’Hémisphère Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *