Disparition de Pierre Metzger

Un membre éminent de notre communauté des géochimistes organiciens francophones vient de nous quitter. C’est avec une grande tristesse que nous vous faisons part du décès de notre collègue Pierre Metzger qui a consacré une grande partie de sa carrière à la microalgue Botryococcus braunii et à ses implications géochimiques.
Après des études de chimie et un doctorat d’état en chimie organique, Pierre est venu à Paris en 1971 au Laboratoire de Chimie Bioorganique et Physique de l’ENSCP (maintenant ChimieParisTech). Combinant chimie et microbiologie, il a analysé les lipides de nombreuses souches de Botryococcus braunii après les avoir isolées au laboratoire à partir de prélèvements dans la nature provenant du monde entier grâce à de nombreuses collaborations. Il a ainsi révélé leur diversité et s’est particulièrement intéressé aux lipides complexes de haute masse moléculaire. Il en a déterminé les structures et montré leur importance comme précurseurs des macromolécules insolubles hautement résistantes qui composent les parois externes de Botryococcus braunii. Ces dernières sont connues pour jouer un rôle clef au moment de la fossilisation. Pierre était considéré comme le spécialiste mondial des lipides de cette microalgue et sa compétence n’a jamais été égalée jusqu’à son départ en retraite en 2009.
Avec une grande discrétion et une constante bienveillance, Pierre était toujours disponible pour conseiller et aider les plus jeunes. Sa grande culture, son sens de l’humour