Ingénieur.e de recherche chimie analytique: impact environnemental des biocides – Géosciences Rennes

Le CNRS porte le projet de recherche BITTER-PROPHECY sur l’impact environnemental des produits sanitaires biocides de la famille des ammoniums quaternaires (AQs) qui allie géochimie organique, chimie analytique et microbiologie autour de la question du devenir de ces molécules dans l’environnement. Le projet est financé par l’Agence Nationale pour la Recherche sur la période 2024 à 2028.

Dans le contexte de ce projet, un poste d‘ingénieur·e de recherche en chimie analytique appliquée à l’environnement est proposé à Géosciences Rennes pour étudier l’occurrence et le devenir de biocides de la famille des AQs dans les hydrosystèmes agricoles. La durée du contrat est de deux ans et la date de début du contrat est idéalement le 1er avril 2024. L’offre détaillée en français et anglais, et les modalités de candidature sont ici: https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR6118-EMIJAR-001/Default.aspx

Descriptif synthétique du poste:

Les AQs sont des produits biocides largement utilisés en agriculture, en industrie ou encore pour des usages domestiques. Différentes voies de transferts conditionnent leurs occurrences dans l’environnement : contaminations ponctuelles (apport de stations d’épuration) ou diffuses (lessivage des surfaces agricoles et industrielles). Ces molécules étant des micropolluants organiques, elles interagissent dans les sols et les eaux avec la matière organique naturelle qui va en partie contrôler leurs transferts.

Le but du travail proposé est d’étudier la contamination par les AQs, sa dynamique et ses sources dans le contexte d’agriculture intensive de la Bretagne. Les dynamiques d’export des sols vers les eaux seront étudiées finement sur le bassin versant expérimental de Kervidy-Naizin (Observatoire de Recherche en Environnement AgrHys ; Morbihan) et l’impact de la mosaïque paysagère sur les exports de AQs sera étudié