Colloque Q11 à Orléans en février 2018

 

 

Réservez la date dès maintenant !

À l’occasion du colloque international Q11, le BRGM et l’ISTO, avec l’AFEQ CNF-INQUA sont heureux d’accueillir à Orléans les 13, 14, 15 février 2018 la communauté scientifique travaillant sur les environnements, les climats et leurs impacts sur les populations humaines au Quaternaire.

Organisation :
• Service géologique national – BRGM
3 avenue Claude-Guillemin, 45060 Orléans
• Institut des Sciences de la Terre d’Orléans – ISTO – 1A rue de la Ferollerie, 45071 Orléans

Nous  joindre :  Q11[a]brgm.fr

La prochaine circulaire présentant les thèmes et les sessions sera diffusée au printemps 2017.

Téléchargez la première circulaire

Continuer la lecture

Publié dans Colloques | Laisser un commentaire

Stage de 6 mois en géochimie organique – Total E&P

Petroleum Geochemist – Student Internship (6 month) at Total E&P

Within the Total E&P Technology Center (Pau, France), the Fluid & Organic Geochemistry Department is currently looking for motivated students to perform 6-month internships in 2017.

Main activities of the department relate to the characterization and distribution of fluids in the reservoir, fluid property prediction and petroleum system analysis.

The Organic Geochemistry team performs not only exploration and reservoir geochemistry studies but is also permanently developing new analytical techniques and interpretation methodologies. As part of these internal developments we are currently looking for several students participating in different projects.

The students should be motivated to perform literature review, analytical work in the laboratory and interpretation of organic geochemical data.

Ideally, student applicants are already be pre-educated in petroleum geology and organic geochemistry (B.Sc. or equivalent).

 Interested students can send their CV and letter of motivation directly to Dr. Rouven Elias  (rouven.elias@total.com).

Shortlisted candidates will be invited for a telephone interview where also more information about the individual projects can be provided.  

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Stage de M2 à Wimereux (Hauts de France)

Le Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences à Wimereux est à la recherche d’un candidat pour le stage de M2 « Influence du temps d’émersion sur les flux biogéochimiques (C-N) et les structures microbiennes au sein d’un banc de vase de Guyane française. » Ce stage est financé.
Vous trouverez ci-dessous un descriptif complet.

Pour tout renseignement, contacter Swanne Gontharet (swanne.gontharet@univ-littoral.fr)

stage-m2-2016-1

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

PAGES Open Science Meeting – Saragosse – 9/13 mai 2015

Nous organisons intitulée « From early human impacts to the Great Acceleration: A paleoscience perspective on the climate-landscape-human multiple connections » à l’occasion de l’Open Science Meeting de PAGES qui se tiendra à Saragosse du 9 au 15 mai 2017.

La soumission de résumés est ouverte jusqu’au 20 décembre.

Co-convenors: Nathalie Dubois (Nathalie.Dubois@eawag.ch), Pierre Francus (Pierre.Francus@ete.inrs.ca), Andrea Zerboni (Andrea.Zerboni@unimi.it), Stefano Biagetti (stefano.biagetti@upf.edu), Jérémy Jacob (jeremy.jacob@cnrs-orleans.fr), Carla Lancelotti (carla.lancelotti@upf.edu), Marco Madella (marco.madella@icrea.cat) and Debora Zurro (debora@imf.csic.es)

Impacts of human activities on natural systems have been plentiful, variable, and sometimes abrupt, especially since the “Great Acceleration”, i.e. the second half the 20th century. The growing awareness of these impacts on our planet raises questions about the sustainability of natural resources and the viability of our planet for future generations. Yet, early human communities had to face climatic and environmental changes, cope with them and employ innovative adaptive strategies to survive with altered natural resources. The archaeological record worldwide preserves evidence of an impressively diversified number of human responses to climatic changes, demonstrating an extraordinary ability of early societies to respond and adapt to harsh environmental conditions.

Paleoscience places the Great Acceleration into a longer time-frame by identifying anthropogenic fingerprints of early and past human impacts and their spatial and temporal evolution. This session aims at gathering contributions dealing with the study of human responses to climate change and human impacts on natural environments, from earlier times through the Great Acceleration. This includes the roles of demographic and technological evolution as well as adaptation to climatic fluctuations. Altogether, this should lead to deciphering of the exact timing and extent of changes, and the relations of cause and effect behind them. We aim to bring together different research communities, in particular but not exclusively: geoarcheologists, paleolimnologists, paleoecologists, archeobotanists, climate modelers, and geomorphologists. Therefore studies using a multidisciplinary approach are particularly welcome, as well as those presenting novel tracers of early human impact (such as biomarkers or fossil DNA), and the study of annually resolved records. This session contributes mostly to the theme « Humans » within the new PAGES scientific scope, in particular, the GloSS, Aquatic Transition, LandCover6K, Regional Integration and Varves working groups.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Soutenance de thèse de Julie Ghirardi le 4 novembre 2016

Julie Ghirardi soutiendra sa thèse le 4 novembre 2016 à 14h00 dans l’amphithéâtre de l’OSUC, à Orléans.

Titre de la thèse : Impact de la transition climatique Eocène-Oligocène sur les écosystèmes continentaux. Etude du Bassin de Rennes

Membres du jury :
François BAUDIN : Professeur, Université de Paris 6
Hugues BAUER : Ingénieur-chercheur, BRGM
Jean-François DECONINCK : Professeur, Université de Bourgogne
Christian DI GIOVANNI : Professeur, Université d’Orléans
Vincent GROSSI : Directeur de recherche, CNRS- LGLTPE
Jérémy JACOB : Chargé de Recherche, CNRS-ISTO
Guillemette MENOT-COMBE : Professeur, ENS de Lyon
Florence QUESNEL : Co-encadrant, Ingénieur-chercheur, BRGM

Résumé : 

L’étude de l’impact des changements climatiques passés sur le domaine continental permet de comprendre les mécanismes, les vitesses et le calendrier des réponses des écosystèmes aux perturbations. La Transition Eocène-Oligocène (TEO) se prête bien à ce type d’étude car elle enregistre la dernière transition climatique entre le mode greenhouse et le mode icehouse en passant par un intervalle mal compris : le doubthouse. Cette transition climatique a été étudiée sur un enregistrement lacustre riche en Matière Organique (MO). Le modèle d’âge est construit par cyclostratigraphie, les évolutions de la végétation par des biomarqueurs moléculaires, et le climat local (température et hydrologie) par des proxies moléculaires et isotopiques. Les évolutions du climat mettent en évidence un refroidissement et une aridification marquée, en réponse au refroidissement EO. La végétation ne montre pas de changement brutal, mais la mise en place d’un Intervalle de Transition Environnementale (ITE) anticipant la limite Eocène/Oligocène de -1750 ka, et coïncidant avec le doubthouse. Cet ITE, plus chaud et plus humide, est caractérisé par des changements rythmiques de la végétation en phase avec l’excentricité. Il est également marqué par un enregistrement distinct des paramètres orbitaux et par une meilleure expression de cycles solaires, liés à la mise en place ou au renforcement des couplages océan-atmosphère, en lien avec la mise en place de la calotte antarctique. Au total, ce travail résout en partie les incertitudes qui régnaient sur le doubthouse.

Mots clés : Biomarqueurs, isotopes, paramètres orbitaux, cycles solaires, changement climatique, Transition Eocène-Oligocène

Abstract :

The study of past climate change on the terrestrial realm provides clues to understand the mechanisms, chronology and timing of ecosystems response to climate disturbance. The Eocene-Oligocene Transition (EOT) is well suited to this type of study as it records the last climatic transition between the greenhouse and icehouse climatic mode via a misunderstood interval: the doubthouse period. This climatic transition is studied on organic rich lacustrine sediments. Once an astro-calibrated model has been set up, we reconstructed vegetation (specific molecular biomarkers plant groups) and local climate (temperature and hydrological conditions) by using molecular and isotopic proxies. The climate record exhibits a remarkable cooling and drying trends in response to the EOT. However, the vegetation’s evolution did not show abrupt change but it rather exhibited the establishment of an Environmental Transition Interval (ETI) previously the Eocene/Oligocene boundary of -1750 ka and coinciding with the doubthouse period. This ETI, warmer and wetter, is characterised by rhythmic changes in vegetation in phase with eccentricity. It also marked by the distinct record of orbital parameters and by the well expression of solar cycles, connects to the establishment or strengthening of ocean-atmosphere coupling related with the antarctic icesheet establishment. In total, this work solves in part the uncertainties prevailing on the doubthouse period.

Keywords: Biomarkers, isotops, orbital parameters, solar cycles, climat change, Eocene-Oligocene Transition

Publié dans Soutenances | Laisser un commentaire

Proposition Stage M2 à Lyon

Reconstructing Massif Central precipitation change over the last 700 years

Le stagiaire va analyser le rapport deutérium/hydrogen dans les composés spécifiques (n-alkanes) préservés dans les sédiments de Lac Pavin pour reconstruire les paléo-précipitations pendant 700 ans. Une résolution d’échantillonnage d’environ 20 ans va permettre l’interprétation des changements rapides et l’association avec les forçages climatiques comme le NAO et les variations d’activité solaire. Les analyses sont déjà en cours et le stagiaire va les compléter en utilisant GC-IRMS. Le stage aura lieu au Laboratoire de Géologie de Lyon, Université Lyon 1 pendant 6 mois à partir de Janvier.

Merci de contacter Matt Makou pour les détails (matthew.makou@univ-lyon1.fr). Stage en anglais si vous voulez !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Discussions autour de GEOF – Réseau d’instruments Spécifiques de RéGEF

Chers collègues,

Je vous propose de poursuivre ici les discussions trop courtes entamées lors de FROG III sur la création d’un réseau d’instruments spécifiques dans le cadre du Réseau Expérimental et Géochimique français (RéGEF).

Vous trouverez ici la présentation powerpoint que j’ai réalisée à Poitiers.

Vous trouverez ici l’inventaire des instruments de la communauté française (à compléter pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait).

Je rappelle que nous devons rendre le document d’inventaire et un document expliquant la structure et les objectifs de GEOF pour le début juillet, soit hier.

Je vous propose de discuter au moyen de commentaires sur le blog (en fin d’article) du second document dont je vous livre une proposition ci-dessous (réponses en bleu).

Pour des raisons de calendrier, j’aimerais que nous parvenions à un consensus d’ici le 20 juillet.

J’avoue ne pas avoir les idées claires sur la chaîne de décision (plateformes, labos-DU, tutelles…) qui devra valider le document final pour intégration dans le réseau. Je me renseigne.

Très cordialement,

Jérémy

 

GEOF – GEochimie Organique Française / Réseau d’Instruments Spécifiques de RéGEF

Description du réseau d’instrument :

 – types d’instruments et de mesures associées :

Analyses globales (Rock-Eval, EA, carbone dissous, spectros UV, spectros IR, FTIR, RPE), moléculaires (GC-FID, GC-MS, Py-MS, LC et LC-MS) et isotopiques (EA-irMS, LC-irMS, GC-irMS) de la matière organique.

– est-ce une entité homogène, ou y distingue-t-on une partie très recherche en développement analytique, et une partie 100% dédiée à fournir des données routines pour un type de communauté ?

Entité plutôt dédiée à fournir des données de routine pour plusieurs communautés. Spécificité : petits appareils (30-400 k€) dispersés (15 laboratoires recensés au 12/07/2016).

Fonctionnement et structuration actuelle de la communauté scientifique associée :

– quels sont les liens entre les différentes plateformes actuelles de ce réseau potentiel ?

Echanges informels, collaborations ponctuelles

– existe-t-il déjà une structuration et un transfert d’expertise au sein de cette communauté (école thématique, réseau de métier, …) ?

La communauté est structurée en trois entités complémentaires :

  • Chercheurs francophones en géochimie organique (FROGs – geochimie.fr) qui organise des réunions tous les deux ans à destination des chercheurs en formation (Master, Doctorat, Postdoctorat).
  • ResMO qui organise des séminaires, Ecoles Thématiques et Ecoles Chercheurs
  • Groupe français de l’IHSS qui organise des journées de rencontre tous les ans.

 – quels « modèles économiques » sont en place dans cette communauté pour faire fonctionner les instruments ? (en ce qui concerne : la tarification, l’investissement pour la maintenance, l’auto-investissement et le poids de la sa répercussion sur les coûts aux utilisateurs, etc …)

  • Très peu de prestations
  • Très peu de contrats de maintenance
  • Fonctionnement et maintenance assurés au gré des succès aux AO
  • Hétérogéneité en termes de tarification, de structuration (plateformes labo, OSU, Campus)

Quels bénéfices directs pour ces instruments et cette communauté de créer un réseau ?

 Voir partie suivante

Comment pourrait-on envisager l’aspect spécifique « accessibilité » autour de ce réseau ?

Voir partie suivante

Y à t il une stratégie intéressante (nécessaire) à mettre en œuvre a moyen terme vis à vis de cette communauté ?

Gouvernance, objectifs, rôles de GEOF :

La gouvernance est assurée par un comité d’experts constitué de :

  • 1 représentant par Laboratoire/Observatoire/Plateforme
  • Le/la président(e) des FROGs
  • Un représentant de l’IHSS France
  • Un représentant de ResMO

Jérémy Jacob prend la tête de GEOF pour sa mise en place.

Le comité se réunira 3 fois par an.

Il aura pour mission :

  • De collecter les demandes des structures participantes (équipements, recrutements), de les hiérarchiser et de les faire remonter les demandes au comité de pilotage de RéGEF. Si nécessaire, cela pourra être réalisé dans le cadre d’appels à projets.
  • De discuter avec les tutelles membres du consortium sur :
    • Un accord de tarification unique pour chacune des analyses de géochimie organique, avec validation par les tutelles respectives des laboratoires,
    • Des contrats de maintenance mutualisés des appareils du parc (relations tutelles/constructeurs),
    • La production, avec le soutien des tutelles, d’une solution d’archivage intelligent des données qui permette à la communauté de satisfaire aux exigences de mise à disposition des données de la recherche au public.
    • La production, avec le soutien des tutelles, d’une solution d’archivage intelligent des échantillons qui permette aux membres de la communauté leur réanalyse.
  • De proposer, par type d’appareil, des périodes/volumes dédiés à de la prestation ou à du service à la communauté. Il s’agira également d’aiguiller les demandes d’analyses et de collaboration dont le comité pourrait être saisi vers les laboratoires/plateformes identifiés,
  • De proposer des négociations d’achats groupés (consommables, standards…),
  • De coordonner les actions de formation menées par ResMO, IHSS France et FROGs,
  • D’assurer une veille scientifique et technique sur l’évolution de la discipline, de provoquer l’innovation, et d’en rendre compte auprès des membres de GEOF,
  • De faciliter l’échange de bonnes pratiques, de protocoles,
  • De provoquer des exercices d’intercomparaison au sein de la communauté,
  • D’assurer la visibilité du réseau auprès des tutelles, des organismes financeurs, et du grand public.
  • D’agréger d’autres participants, en particulier des laboratoires d’autres Instituts, d’autres établissements (CEA, INRA, IRD, IRSTEA, BRGM, IFPEN…) et partenaires industriels (Total, Schlumberger…).

Quelles sont (ou pourraient être) les relations entre ce réseau et un instrument national existant (ou envisageable) ?

 Pas de relation identifiée

Publié dans Actualité | Un commentaire

FROG III – Demandez le Programme

Veuillez trouver ici le programme de la troisième édition de la réunion des FROGs !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Poste VIE en Géochimie Organique au Qatar

Intitulé du poste : Junior Engineer Geochemistry
Dimension de la mission : TRC-Q (Total Research Center Qatar) is located in Qatar Science and Technology Park in Doha. TRC-Q covers four research areas with a total number of staff of 16. One of this Research project is related to water Geochemistry and more specifically to reservoir geochemistry.
Services:
HSE
– Knowledge and observance of Company HSE policy, rules and procedures (HSE) and in particular ISO14001 standard.
– Participation to HSE activities and global improvement (reporting, trainings, …)
R&D activity, geochemistry
– Evaluation of horizontal and lateral homogeneity of fluid composition using whole oil GC in various reservoir / assets in Qatar:

  • participation to the compositional fluid analysis,
  • QA/QC of the data,
  • statistical interpretation,
  • projection of the results in the geological and geographical dimension of the fields
  • considering also the production data (oil/water ratios)

– Evaluation of horizontal and lateral homogeneity of fluid composition using GC-MS, GC-FPD, GC-IRMS… in various reservoir / asset in Qatar:
– Participation to a very challenging and innovative R&D project in the analytical domain (operational GC knowledge is an important plus)

  • installation of the equipment
  • testing of the equipment modules & the whole equipment
  • metrological validation
  • evaluation of robustness
  • metier validation
  • extention to other domains of activity

– Scientific bibliographic studies in areas relevant for the project
– Assistance to the project leader in the follow-up and preparation of status update reports
– Other transverse activities: participation to TRC-Q transverse activities

Context & Environment:
The job holder will work under the Supervision of the Geochemistry project leader. Within the Geochemistry projects, the candidate will be in charge of supporting the project leader an the Analytical Chemist Engineer in all areas related to geochemistry.  The candidate will also be in charge of preparing progress reports and technical papers.

Required experience:
Professional experience: previous internship in this area would be appreciated

Required qualifications:
Education: Engineer or Masters Degree in chemistry, geochemistry. English speaking. Arabic and French speaking will be appreciated.
Mandatory Technical competencies: GC, signal treatment, statistics, method validation
Behavioral competencies: flexibility, initiative, technical writing
Other competencies: communication, team working, objective oriented

Si ce poste vous intéresse, merci de contacter jeremy.jacob[a]cnrs-orleans.fr

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Geoffrey Eglinton, l’un des pères de la géochimie organique nous a quittés

Chers collègues,

geoff-articleLe Professeur Geoffrey Eglinton, membre de de l’école de chimie de l’Université de Bristol de 1968 à 1993, Professeur émérite et Chercheur sénior en Sciences de la Terre nous a quittés le vendredi 11 mars à l’âge de 88 ans.

Récipiendaire de la Médaille Royale en 1997 pour sa contribution à notre compréhension du devenir des molécules organiques depuis leur synthèse dans les organismes vivants jusqu’aux objets géologiques (sols, sédiments, roches, pétroles), il a ensuite reçu la Médaille Wollaston en 2004 et le prix Dan David en 2008 pour ses travaux sur les fossiles moléculaires.

Geoff est considéré par beaucoup comme l’un des pères fondateurs de la Géochimie Organique, l’un de ses pionniers. Phytochimiste de formation, il a élargi ses centres d’intérêt aux biomarqueurs moléculaires qui permettent de décrypter l’histoire de la Terre, créant des passerelles originales entre de multiples disciplines.

Geoff a créé, avec J.R. Maxwell, l’Organic Geochemistry Unit (OGU), l’un des laboratoires leader de notre discipline depuis de nombreuses années. Parmi ses travaux les plus remarquables, après avoir  étudié la composition des cires cuticulaires de plantes des îles Canaries (dans l’esprit des travaux de Darwin), il a été responsable pour l’équipe de Bristol de l’analyse des échantillons lunaires ramenés par la mission Apollo en 1969 pour identifier des traces organiques de vie passée ou actuelle.

Echoes_of_Life_What_Fossil_Molecules_Reveal_about_Earth_HistoryGeoff était également un grand vulgarisateur et a défendu notre discipline à travers des ouvrages de référence tels que « Echoes of Life », publié en 2009 ou dans l’article « Immortal molecules » publié lorsqu’il a reçu la médaille Wollaston (2004).

Conférencec de Geoffrey Eglinton molécules fossilesGeoff nous a fait l’amitié de participer à la première réunion des géochimistes organiciens francophones (2012) lors de laquelle il a partagé les évènements majeurs de sa longue carrière (Seeking molecules : A retrospective). Chacun, et notamment les plus jeunes, ont pu apprécier sa disponibilité et la passion qui l’animait.

Conférence du Pr. Geoffrey Eglinton au Muséum d'Orléans

Conférence du Pr. Geoffrey Eglinton au Muséum d’Orléans en 2012

Geoff était l’un des géants qui ont inspiré chacun dans notre discipline. Il laisse aux géochimistes organiciens un héritage conséquent qu’il nous revient de faire fructifier.

La communauté des géochimistes organiciens francophones, les FROGs, s’associe à la peine de la famille de Geoff et, en particulier, à celle de Tim qui est collaborateur ou ami de certains, ainsi qu’à celle de ses collègues et proches.

Voici la vidéo qui a été présentée en son absence lors du 26ème IMOG à Tenerife : « An island origin – Leaf wax alkanes of Tenerife in 1960. »

Eglinton, G. and Pancost, R. (2004) Immortal molecules (Wollaston Address). Geoscientist 14, 4-16.
Gaines, S.M.,  Eglinton, G. and  Rullkoetter, J (2009) Echoes of Life: What Fossil Molecules Reveal about Earth History. Oxford University Press, Inc. 355pp

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

FROGs III les 7 et 8 juillet 2016 à Poitiers

 

3ème réunion des chercheurs francophones en géochimie organique

à Poitiers les 7 & 8 juillet 2016

Appel à intention de communication

Bonjour à tous,

L’association FROG organise ses troisièmes journées les 7 et 8 juillet 2016 à Poitiers.

Ces journées seront l’occasion de discuter des résultats les plus récents dans notre discipline, à travers des communications orales exclusivement présentées par les post-doctorants, les doctorants et les étudiants de Master 1 et 2. L’inscription est gratuite pour tous (étudiants, chercheurs et enseignants chercheurs statutaires ou contractuels, sponsors, recruteurs…). Elle comprend l’accès aux présentations, les déjeuners des 7 et 8 juillet et les pauses café. Sur avis du comité scientifique, l’hébergement et les frais de transport (à concurrence de 100€) d’un certain nombre d’orateurs sera pris en charge. Le nombre de financements possibles n’est pas encore défini et dépendra des soutiens dont nous disposerons à la date de notification (au plus tard le 27 mai).

Continuer la lecture

Publié dans Emploi, thèses et post-docs | 44 commentaires

Enquête/cartographie des équipements français en géochimie organique

A la demande du Ministère, l’INSU organise actuellement, une réflexion sur la structuration du parc analytique en géochimie et expérimentation (RéGEF – Réseau géochimique et expérimental français).

Il s’agit de proposer à la fois des instruments et des réseaux d’instruments qui feraient le pendant des Très grandes infrastructures de recherche (TGIR) et Infrastructures de Recherche (IR). L’INSU mène la réflexion, mais RéGEF a une vocation multi-instituts et multi-tutelles de régulation nationale des moyens.

La réflexion et proposition de structuration doit être terminée fin 2016.

L’objectif est, entre autres, de reprendre le rôle du CNRS dans la politique nationale d’équipement, rôle en partie amoindri par la multiplication des sources de financement. Il s’agit de réfléchir aux marges de manœuvre en termes de de mutualisation et d’optimisation, de mise en réseau des analystes, d’accueil, de stratégie d’équipement, de demandes de moyens analytiques et de supports IT.

L’objectif est également de disposer d’une structure transverse aux domaines de l’INSU, adaptée et visible par le Ministère et par les structures européennes, qui pourrait répondre à un AO de type Equipex. Cette structure serait focalisée sur les instruments de géochimie, pétrologie et expérimentation.

L’un de ces réseaux pourrait concerner la géochimie organique (et la pétrographie ?). Nous pouvons nous appuyer pour notre réflexion sur ResMO, l’IHSS et FROGs qui fédèrent déjà une grande partie de la communauté.

1. Nous souhaitons, dans un premier temps, dresser l’inventaire et cartographier les matériels et moyens humains dont dispose la communauté.

Pour chaque équipement, merci de remplir un formulaire que vous trouverez ici. Une seule réponse par équipement et par laboratoire.

Nous souhaitons dans un deuxième temps vous interroger sur l’exercice lui-même de mise en réseau des équipements :

– Où met-on la « barre » pour des équipements à considérer dans le réseau ?

– Quel type de mutualisation et transfert d’expertise peut être mis en place et servir efficacement la communauté ?

– Existe-il un réseau de formation et échanges dans cette communauté (type école thématique du CNRS) ?

– Est-ce nécessaire d’organiser un réseau d’accueil des demandes de mesures de la communauté (hors collaboration directe), si oui comment le monter, avec qu’elles spécificités ?

– Quelles sont vos attentes d’un tel réseau ?

Merci de répondre à ces questions sur un premier formulaire que vous trouverez ici. Plusieurs réponses, individuelles, peuvent émerger des laboratoires.

Renseigner ces formulaires devrait vous prendre entre 10 et 30 minutes, selon le nombre d’équipements dont vous disposez et la quantité de propositions que vous souhaitez soumettre.

Merci par avance de remplir ces formulaires avant la fin février avec le plus grand soin de manière à ce que nous puissions remonter vos avis et informations de la manière la plus exhaustive lors des prochaines réunions.
Très cordialement,

Jérémy Jacob

Publié dans Actualité | Laisser un commentaire

L’isotopie moléculaire, c’est has been…

lesot_figUn petit titre provocateur pour vous annoncer la publication d’un travail réalisé avec Philippe Lesot et Philippe Berdagué et publié dans Geochimica et Cosmochimica Acta.

Le titre du communiqué de presse publié par l’INC et l’INSU du CNRS : Dans l’intimité isotopique des molécules fossiles.

Bonne lecture !

JJ

Berdagué, P., Lesot, P., Jacob, J., Terwilliger, V.J., LeMilbeau, C., Bossard, N., 2016. Contribution of NAD 2D-NMR in liquid crystals to the determination of hydrogen isotope profile of methyl groups in miliacin. Geochimica et Cosmochimica Acta 173, 337–351.

Publié dans Actualité | Laisser un commentaire

Base de données de biomarqueurs de l’OSUC : Java bien !

Bonjour à tous,

Certains nous ont fait part de difficultés d’utilisation de la base de données de l’OSUC dans laquelle nous avons compilé des informations sur les biomarqueurs.

Ces difficultés sont liées à l’utilisation d’un applet « Marvin » sous Java qui permet de visualiser les structures (et sous peu de faire une recherche graphique par sous-structures).

Pour résoudre ce problème, il vous faut définir une exception de sécurité Java. Pour cela, rendez-vous dans le panneau de configuration de votre ordinateur, double-cliquez sur « Java ». Une fois la fenêtre « Java » ouverte, cliquez sur l’onglet « Sécurité ». En bas, vous avez la possibilité d’ajouter l’URL « http://bdd-osuc.cnrs-orleans.fr » dans les exceptions de sécurité.

Si le problème persiste, n’hésitez pas à nous contacter.

Jérémy

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Offre de postdoc à l’ISTO – Orléans

Offre d’un post-doctorat (de 12 mois) : Suivi et modélisation du fonctionnement hydrologique et géochimique de la tourbière de la Guette, Sologne, France.

Dans le cadre du Labex VOLTAIRE (VOLatils – Terre, Atmosphère et Interactions Ressources et Environnement, Université d’Orléans)

l’ISTO (Institut des Sciences de la Terre d’Orléans) recrute un post-doctorant pour travailler dans une équipe interdisciplinaire sur les relations entre fonctionnement hydrologique et cycle du carbone (C) à l’échelle de l’écosystème tourbière. Le postdoc travaillera notamment sur la tourbière de La Guette (Sologne, France) dont le fonctionnement hydrologique a été restauré en 2014 dans le cadre du projet CARBIODIV « Effets de la restauration hydrologique sur le bilan de C (dissous et gazeux) et l’évolution de la biodiversité dans la tourbière de La Guette » (financement région Centre, FEDER et CG-18).

L’objectif du postdoctorat est d’identifier les mécanismes prépondérants qui contrôlent les flux de carbone organique dissous COD (et particulaire COP) à la sortie de la tourbière. Les principaux mécanismes de production de COD seront identifiés par la recherche de corrélation entre la variabilité spatiale du COD dans la tourbière et le type de végétation, les propriétés du sol ou la température par exemple. Ce travail a pour but de proposer un modèle conceptuel de production du COD. Le modèle utilisera les chroniques météorologiques, les données acquises précédemment et un modèle hydrologique existant. La validation du modèle passera par sa capacité à reproduire la chronique de flux de C observée à la sortie de la tourbière.

L’approche consistera notamment en un échantillonnage mensuel des eaux dans des placettes (déjà mis en place) et à l’exutoire du système pour analyser les concentrations en  C au laboratoire et la qualité de la matière organique dissoute (SUVA, Fluorescence 3D). Le protocole analytique concernant le COP est à mettre en place. L’estimation des flux annuels sera réalisée grâce au suivi du débit à l’exutoire. Les calculs de flux seront consolidés par le suivi de la fluorescence naturelle de l’eau de la tourbière.

Il sera enfin attendu du post-doct de soumettre au moins un article sur les résultats de ses travaux dans une revue internationale à comité de lecture.

– Le(la) candidat(e) doit être titulaire d’un doctorat (ou d’un diplôme d’ingénieur) sciences environnementales, en hydrologie/hydro-géochimie.

– Salaire brut mensuel : 2500€

Procédure de candidature et contact : Le dossier de candidature devra être envoyé à Fatima Laggoun.

Le dossier devra comporter une lettre de motivation, un curriculum vitae, 2 copies de publications les plus significatifs et les noms et contacts de 2 référents.

Date limite de candidature : 2 octobre 2015 / Date de début de contrat : début novembre 2015

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Proposition de postdoc à … Tenerife…

Postdoctoral Position funded by ERCConsolidator Grant in La Laguna, Tenerife, Spain
Application Open Until Filled. Interviews to be held at IMOG-Prague.
ERC Consolidator Grant project PALEOCHAR is offering a 3-year postdoc position at Universidad de La Laguna, Tenerife (Spain) for an experienced organic geochemist to carry out biomarker research on sediment from Neanderthal fireplaces. The project will involve a combination of organic geochemical techniques including GC-MS, GC-IRMS and PY-GCMS. This opportunity will remain open until the position is filled.
For more information and to apply, please contact Carolina Mallol at cmallol[a]ull.es.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Non, Rosetta n’a pas détecté de vie sur la comète Tchouri

Voici un article rédigé par Hervé Cottin pour le Huffington Post.

Publié dans Actualité | Laisser un commentaire

La révolution des biomarqueurs…

Il s’agit du titre d’un article paru page 17 du rapport annuel du CNRS.

Pas grand chose à voir avec nos thématiques directes, mais un prétexte pour lire ce rapport…

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Composés à l’identité recalcitrante

Chères grenouilles,
J’ai ouï dire que c’est la canicule chez vous. Ici, en Ecosse, il pleut il mouille c’est la fête à la…
Mais je m’égare.

J’ai un petit soucis d’identification de composés rencontrés dans la fraction polaire (et silylée) de fèces de rennes: cette petite dizaine de molécules élue un peu après les triterpènes (cf. chromato) et présentent un spectre de masse commun assez caractéristique (cf fragmento).

Je vous mets en pièce-jointe le chromato et le fragmento.

Quelqu’un aurait-il une idée?

Loïc

Publié dans Appels au secours - Problèmes techniques | Marqué avec | Laisser un commentaire

Recrutement d’un post-doc Labex VOLTAIRE – ISTO – Orléans

VOLTAIREA travers le LABEX VOLTAIRE, l’Institut des Sciences de la Terre d’Orléans recrute un postdoc sur le thème « Processus biogéochimiques dans la rhizosphère de végétaux participant à la phytostabilisation de sols pollués par des métaux et métalloïdes ».

Plus d’information

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire