Echoes of Life: What Fossil Molecules Reveal about Earth History

En 2009, Susan Gaines, qui avait déjà écrit « Carbon Dreams », publie « Echoes of Life », avec le concours de Geoffrey Eglinton (Université de Bristol, qui présentera une conférence grand public le 30 août à Orléans) et de Juergen Rullkötter (Université de Oldenburg).

Le résumé du livre commence avec la phrase suivante qui me paraît très efficace : « In 1936 a German chemist identified certain organic molecules in ancient rocks and oils as the fossil remains of chlorophyll, presumably from plants that had lived millions of years in the past. »

Ensuite, le livre raconte l’histoire de la géochimie organique depuis 50 ans, avec nombre d’anecdotes et d’illustrations, en insistant sur la caractère très « papillonnant » des géochimistes organiciens qui naviguent entre microbiologie, paléocéanographie, génétique, chimie, isotopie…

A noter que Susan Gaines et Geoffrey Eglinton ont bénéficié d’un soutien de la part du  Hanse Institute for Advanced Studies, l’équivalent du STUDIUM en région Centre. Ce qui pourrait rappeler à certains/certaines des histoires de pansements…

Maintenant que j’ai reçu mon exemplaire (!), vous pouvez acheter le vôtre en ligne à partir de 25€, en particulier sur le site www.amazon.fr. Plus que 3 exemplaires, réapprovisionnement en cours !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu