Vers une association des géochimistes organiciens français ?

Lors de la 1ère réunion des Géochimistes Organiciens français (30-31 août, Orléans) a été discutée la possibilité de regrouper nos forces dans le cadre d’une association afin de donner une réalité juridique à notre regroupement. Un large consensus semblait se dégager autour de cette idée. Néanmoins, la discussion nécessite d’être poursuivie atour de quelques points (non exhaustifs) :

– Le statut associatif est-il le plus pertinent pour gérer une manifestation scientifique ? Bien souvent les budgets sont gérés par le laboratoires. Par ailleurs, les établissements monnaient de plus en plus l’accès à leurs équipements (amphis…).

– Quel format associatif est le plus efficace et le moins contraignant ?

– L’adhésion payante ne constitue-t-elle pas un frein possible ?

– Qui est motivé ? Quels délais ?

– Un personnel d’un établissement peut-il faire bénéficier de son expertise à une autre entité ?

Merci de vos contributions.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu